Adresser des IP’s

dim. 22 mars 2020

En tant que Fournisseurs d’Accès Internet associatif FAIbreizh souhaite fournir une ip à chacun·e·s de ses abonné·e·s.

Partie Administrative

Pour commencer, il nous a fallu créer une association, afin de pouvoir éditer des factures, ouvir un compte en banque… Il nous fallait également nous déclarer à l’ARCEP1. Avec ça c’est bon, vous êtes opérateur télécom. Voilà pour la partie administrative.

Obtenir des IP’s

Nous souhaitons, attribuer aux abonné·e·s de FAIbreizh une adresse ip. Pour faire simple une adresse ip c’est comme un numéro de téléphone, elle vous permet d’utiliser internet, mais également, si elle est fixe et non « dégradée », d’héberger chez vous vos services. En général, les FAI que connaient fournissent une adresse ip qui a tendance à changer dans le temps, et elle est souvent partagée entre plusieurs abonné·e·s, ce qui limite les possibilités d’auto-hébergement.

Du coup, chez FAIbreizh on fournira des adresses ip. Sauf, que ces adresses on les trouves pas au Shopi® du coin, il faut s’adresser à un LIR2 qui peut être une entreprise, une association, sans doute même un particulier(sauf que le coût d’entrée pour devenir LIR est un peu cher). Le LIR, se voit attribuer un pool d’ip qu’il distribue ensuite à qui en fait la demande, moyennant, généralement une contrepartie financière.

Nous, on a fait la demande à l’association Gitoyen, qui nous en a fournit une tranche : 80.67.187.0/24 et 2001:913:6000::/36.

On a également annoncé au monde entier que nous sommes responsable de ce bloc d’ip grace au RIPE3. Ceci permet, entre autre, à la justice de savoir à qui s’adresser en cas d’infraction. De son côté, Gitoyen, lui a indiqué que lui n’en était plus responsable.

En suite il nous a fallut trouver un endroit où accueillir ces ip’s, comme à notre habitude on a choisi de passer par une association : Grifon, qui nous fournit une machine virtuelle.

Grifon, de son côté a dit au RIPE que ces ip’s était dans son réseau à lui, et par un protocole encore un peu obscure pour nous à savoir BGP, dit à ses voisins de routeurs que ces ip’s sont dans son réseau à lui.

Ainsi, notre machine chez Grifon possède toute les ip’s du range qui nous a été attribué par Gitoyen.

Conclusion

Au fond, c’est pas bien compliqué d’être FAI, c’est quelques papiers à signer quelques contact à avoir. Le plus compliqué au fond, et de dire au RIPE qu’on est en charge du pool d’ip. Les écritures sont un peu austère, de notre côté on a globalement suivi la documentation de nos camarades de Baionet.

  1. Autorité de Régulation des Communication Électronique et des Postes. En gros le gendarme des télécoms)
  2. Local Internet Registar
  3. Réseau IP Européen.